Les mordus de l'obé

Le forum des mordus de l'obéissance canine


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


- la courtoisie et la politesse sont de rigueur,
- la présentation est OBLIGATOIRE dans la catégorie prévue à cet effet,
- un minimum de commentaires est demandé pour faire perdurer ce lieu d'ÉCHANGE.


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 182 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2013
Messages: 5266
Localisation: Sud Ouest
Sexe: Masculin
prenom: didier
Posté: 04 Mai 2016, 11:55 

J'ai effectivement beaucoup de mal avec le terme de relation, car il est trop souvent utilisé pour cacher l'incapacité à expliquer.
Léon, puisque ça semble si évident pour toi, explique moi comment en jouant avec "la relation" tu vas améliorer une vitesse de retour sur un rapport d'objet ?
on attend d'ailleurs toujours une vidéo du travail avec tes chiens.

Je préfère l'approche de Fleur. A force de passer du temps agréable avec ton chien, tu vas mettre en place des micros code, des micros situations apportant du confort, que tu auras l'impression que tu as un lien extra sensoriel avec ton chien. Mais ce n'est qu'une impression basée sur du très concret. Tu as juste développé avec ton chien un langage corporel subtil, que tu ne maitrises pas consciemment.

_________________
Mon blog: http://chiens-actifs.eu/
"Si tu vois un homme qui a faim, donne-lui un poisson : tu le nourriras pour un jour. Mais apprends-lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie." [Proverbe chinois]


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Hors ligne

Inscription: Avr 2012
Messages: 1492
Sexe: Non specifié
Posté: 04 Mai 2016, 13:01 

Je ne suis pas sure que ce soit uniquement une question de communication non verbale et de micro-codes. Ca entre en jeu, évidemment, on a tous une manière différente de communiquer avec nos chiens, de travailler, d'apprendre, une manière connue et reconnue par nos chiens.

La théorie pour "associer un ordre à une action" c'est de coller ton signal verbal à l'action que tu renforces.
C'est "universel". Mais on a tous notre manière à nous de le faire. Moi pendant l'exécution et la récompense je vais répéter "oui c'est bien, ORDRE, c'est bien ORDRE" pour qu'ils entendent bien le mot que j'ai choisi comme ordre. C'est une habitude, du coup, je suis sure qu'au milieu de tout mon discours, parce qu'ils sont habitués à entendre toujours ce discours là, ils savent avec l'expérience repéré "quel est l'ordre", ils savent qu'il faut pas se concentrer sur les c'est bien, les oui, les t'es super, mais sur le mot que j'isole très légèrement, que je répète dans le discours, que je prononce légèrement différemment. Ils repèrent mes respirations, mes intonations. C'est notre code à nous, notre langage secret. Alors évidemment quelqu'un qui appliquerait la théorie de base, parviendrait à le faire travailler, mais ça irait moins vite, car il n'y aurait pas cette complicité, ce petit truc, cette manière de se comprendre sans expliquer parce qu'on se connait par coeur.

Mais au-delà de ça, je trouve que la relation c'est surtout "l'envie d'être ensemble, de partager des choses ensemble et d'intéragir ensemble". Il y a aussi une notion d'attachement. Les premiers mois, on arrivait pas à se trouver avec Enken. Pourtant il travaillait, apprenait, aimait ça, mais je sais pas manquait un truc, ça collait pas entre nous. Comme quoi on peut parfaitement travailler, apprendre en appliquant la théorie, en appliquant notre manière propre de communiquer, sans pour autant que le feeling passe. Mais si t'as le feeling en plus, le "truc", ce lien entre lui et toi, tu es encore dans une autre dimension ! Ca na rien à voir, et quand enfin on a réussi à se trouver tous les deux, ensuite, ça n'a été que du plaisir et de l'éclate. Je le comparerais à ce qui se passe entre deux chiens qui vivent ensemble, en tout cas chez les miens. Tu ne verras jamais la même relation entre enken et un autre chien (même ceux de mon frère) et enken et chap. Le fait de vivre ensemble change tout. Il est plus patient, plus tolérant avec lui, il va chercher son contact, jouer à le titiller, le laisser gagner. J'ai vraiment l'impression quand je les observe que des fois il est en mode "bon ok, parce que c'est toi", qu'il cherche à lui faire plaisir en lui laissant la balle alors qu'il a pas du tout envie, qu'il sait que lui derrière pourra plus jouer, et qu'il ne le ferait jamais pour un autre chien que chap'. Je crois sincèrement que c'est la même chose avec nous, la relation c'est ce qui rend les choses plus faciles, ils vont accepter beaucoup plus de choses de ta part que venant d'un inconnu, parce que simplement ils sont attachés à toi et aux moments passés avec toi.

Si tu le files à quelqu'un d'autre, oui il va répondre au conditionnement, aux lois théoriques d'apprentissage, mais ça sera quand même pas pareil.

_________________
http://www.cani-idees.com/ - Quand je suis en manque de bavardages canins sur les forums loool

Derniers articles en date :
28/05/2015 : Attends moi !


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2013
Messages: 5266
Localisation: Sud Ouest
Sexe: Masculin
prenom: didier
Posté: 04 Mai 2016, 13:08 

Titluciole, tu as parfaitement exprimé ce que j'essaie de dire, merci!
Manque plus que la vidéo de Léon pour finir de comprendre ce concept.

_________________
Mon blog: http://chiens-actifs.eu/
"Si tu vois un homme qui a faim, donne-lui un poisson : tu le nourriras pour un jour. Mais apprends-lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie." [Proverbe chinois]


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2014
Messages: 133
Sexe: Non specifié
prenom: Léon
Posté: 04 Mai 2016, 14:14 

Vois toujours pas la relation entre mes éventuelles vidéos et le schmilblick.
Comment j'accélère un retour avec la relation ? Je crois que tu persiste à confondre récompense et relation pourtant Fleur t'a expliqué.
Ceci la nature de la relation a une influence sur la volonté de revenir vers le maître et la rapidité d'exécution, je pense.

Enfin cette conversation entre toi et moi commence à prendre un tour personnel qui m'intéresse peu et doit soûler les autres.
Restons-en là si tu veux bien sur ce type de message.

Amicalement


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2014
Messages: 133
Sexe: Non specifié
prenom: Léon
Posté: 04 Mai 2016, 20:12 

J'avais raté une phrase qui m'éclaire sur l'idée que ce fait Didier du sens du mot relation. Tu crois que cela serait de l'ordre de l'extra sensoriel ?
Ça n'a rien à voir. Tu peux avoir avec quelqu'un une relation de haine, d'amitié, de dominance, de respect, de soumission, de travail, sadique, tu peux avoir une bonne relation, une mauvaise, une distante etc, etc ou un mélange de tout ça, les nuances sont pratiquement infinies. Rien d'extra sensoriel ou d'ésotérique là-dedans.

Voilà je ne voulais pas rester sur un malentendu. Tout le monde a une relation avec son chien, ça ne se discute même pas. La différence est dans la nature de cette relation.

Peut-être peux tu maintenant, voir les posts du sujet sous un autre jour.

Bonne relecture et j'espère à bientôt, le malentendu étant dissipé.


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Fév 2012
Messages: 671
Localisation: Jura
Sexe: Féminin
Posté: 04 Mai 2016, 23:55 

Bon maintenant, exercice pratique. Relisez tous les posts et definissez la relation entre les auteurs. Plutôt ça ?  rzsd Ou ça ?  qqa Ou ça encore ?  gfr


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2014
Messages: 133
Sexe: Non specifié
prenom: Léon
Posté: 05 Mai 2016, 06:34 

Ouh là, tu avances en terrain miné !
Là, il s'agit d'une relation épistolaire


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Fév 2012
Messages: 671
Localisation: Jura
Sexe: Féminin
Posté: 05 Mai 2016, 09:38 

C'est de l'humour, bien sûr !  .?MLKJ  


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2014
Messages: 133
Sexe: Non specifié
prenom: Léon
Posté: 05 Mai 2016, 11:55 

J'avais capté, je déconne moi aussi.


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Fév 2012
Messages: 671
Localisation: Jura
Sexe: Féminin
Posté: 05 Mai 2016, 13:42 

gfr


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Fév 2012
Messages: 2155
Localisation: Belgique
Sexe: Féminin
Age: 57
prenom: Françoise
Posté: 05 Mai 2016, 23:15 

" Je crois sincèrement que c'est la même chose avec nous, la relation c'est ce qui rend les choses plus faciles, ils vont accepter beaucoup plus de choses de ta part que venant d'un inconnu, parce que simplement ils sont attachés à toi et aux moments passés avec toi. "

Cette phrase m'interpelle et je crois que nous touchons là quelque chose d'essentiel qui risque de faire mal à pas mal de monde si on analyse vraiment la situation.
Je pense sincèrement ( et voilà un élément qui me manquait, merci Titluciole) que la relation entre un conducteur et son chien peut aussi être handicapante quand elle est en grande partie trop émotionnelle ce qui je crois est le cas de la quasi majorité des conducteurs.
Pas simple à expliquer mais je vais essayer et peut-être sortons nous aussi du sujet de départ de ce post...
J'ai beaucoup de mal avec mes élèves "humains".
A force de répéter, d'expliquer, j'ai parfois l'impression que rien ne change, que ça n'avance pas, que l'on tourne en rond. La compétition pose aussi un énorme problème quand les entraînements sont plutôt bien et que la compétition est une vraie cata. Le lien, la relation à ce moment est presque inexistant, mais en écrivant cela , je me demande vraiment si en fait ce lien existe et si le problème ne se situe justement pas à ce niveau.
Quand je regarde ces équipes fonctionner, ils ne font pas un mais 2, et l'humain "essaye" constamment de récupérer le chien, de l'excuser, de le materner, ou au contraire de le forcer. Rare sont ceux qui font réellement équipe avec leur chien.
Quand j'analyse tout ça, je sais que je peux prendre n'importe quel chien connu ou inconnu et que j'aurai toujours un meilleur travail que ce qu'il fait avec son conducteur, que non seulement le travail sera meilleur mais également ma relation avec ces chiens sera meilleure aussi que la leur.
Aucun ne refuse de travailler avec moi alors que le propriétaire est juste à côté.
La différence, c'est qu'il n'y a pas d'émotionnel, je n'excuse pas, je ne materne pas, je ne me pose pas 36 000 questions, je ne force pas, je ne m'énerve pas, je passe juste un bon moment avec lui, à faire des choses ensemble. La relation est devenue une relation de confiance, de plaisir partagé, les consignes sont claires, nettes, précises.
Il y a quelque chose qui se passe, qui fait que ce chien me fait pleinement confiance et accepte et fait ce que je lui demande. Ce lien, cette relation se fait au bout de quelques minutes. Le contact, l'attention est presque immédiate alors que très difficile avec son propre conducteur. L'effet de surprise oui, au départ mais après plusieurs séances, cela devient de plus en plus intense.
On peut donc retourner la phrase de Titluciole et peut-être pouvoir dire que si un chien accepte plus de choses d'un inconnu, c'est que la relation avec son conducteur n'est pas la bonne??? Et donc que sans relation saine, cette relation pour moi essentielle, il est presque impossible d'avoir un travail correct et fiable.
Merci, merci , je travaille déjà beaucoup sur la relation avec mes élèves mais grâce à ce post, je viens de vraiment comprendre ce qui ne marche pas et le travail futur va encore plus s'intensifier en ce sens. Je ne vais plus les lâcher sur ce sujet.

Objectif: que ces chiens ne veulent plus venir travailler avec moi et là on aura gagné.

Ps: Letsgo a refusé de travailler avec Maria Brandel...elle a souri et m'a dit OK, reprend le et fais toi, avec moi, ça n'ira pas.


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Fév 2016
Messages: 236
Sexe: Non specifié
prenom: Céline
Posté: 05 Mai 2016, 23:26 

J'ai eu la même chose à un stage, la prof a voulu prendre ma chienne et même alors qu'elle avait les saucisses la chienne a préféré rester avec moi. J'etais sur un nuage !


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Juin 2012
Messages: 1078
Sexe: Non specifié
Posté: 07 Mai 2016, 10:08 

Citation:
Objectif: que ces chiens ne veulent plus venir travailler avec moi et là on aura gagné.

paroles en or
l emotionnel peut tuer car lie au quotidien avec ses aleas
une personne neutre est bien reposante et confortable d autant plus que les gestes les objectifs sont surs et non parasites par une relation x
mes chiens n avaient jamais voulu travailler avec des personnes autres que moi meme connues


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2013
Messages: 5266
Localisation: Sud Ouest
Sexe: Masculin
prenom: didier
Posté: 09 Mai 2016, 09:10 

Merci Françoise d'ouvrir de nouvelles pistes de réflexion. j'ai déjà expliqué pourquoi je ne mets pas d’émotionnel dans mon dressage avec Jessy. Car les chiens sont de vrais éponges à émotion, presque autant que les chevaux. Le jour du concours, notre propre état émotionnel est différent, et le chien le ressent. Si tu as tout basé la dessus, c'est la cata ce jour là.

Françoise, ce que tu décris, ce n'est pas du relationnel, c'est juste de la communication. Tu sais simplement comment communiquer avec un chien. Lorsque tu es avec lui, tu construis la fameuse bulle dont j'ai parlé, et tout vos sens sont focalisés l'un vers l'autre, ce que tu appelles faire équipe. C'est effectivement ce qui manque le plus à mes élèves aussi. Je préfère les voir concentré avec leur chien et qu'ils ne m'entendent plus, plutôt que des les voir faire les choses en étant très détachés, presque étranger à ce qu'ils font.
Ce qui fait aussi que ça marche mieux avec toi qu'avec leur maitre, c'est que tu réagis en tant réel. Tu es concentrée, tu observes le chien, et tu réagis dans la fraction de seconde, ce qui est la base de toutes les techniques de modification de comportement. C'est un dialogue permanent entre vous. C'est ce que j’appelle les micro-gestes quasi instinct qu'on développe à force de travailler et de vivre avec eux.

Un exemple pratique: la récompense alimentaire.
Combien de fois ai je vu le maitre reculer la min, voire la lever, parceque le chien veux prendre la bouffe dans la main en insistant (voire mordillant). C'est un geste instinctif du maitre. Alors que très certainement, tu n'as plus ce réflexe. Au contraire, tu vas encore plus fermer la main et monter le chien en frustration, et le narguer. Tu le fais sans réfléchir, en une fraction de seconde tu t'adaptes au comportement à l'instant t du chien. C'est très net sur les quelques vidéos que tu as postées. Alors que leur maitres sont quasiment toujours à contre temps (je le vis tout les week end dans mes cours).

Mes élèves de compétition me reprochent d’être brusque avec eux. Mais c'est simplement pour les faire réagir instantanément face à une attitude de leur chien. Si je prends ne serait ce que 2 sec pour mettre en forme mes propos, la fenêtre temporelle pour agir est passée ...

_________________
Mon blog: http://chiens-actifs.eu/
"Si tu vois un homme qui a faim, donne-lui un poisson : tu le nourriras pour un jour. Mais apprends-lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie." [Proverbe chinois]


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Hors ligne

Inscription: Fév 2012
Messages: 2155
Localisation: Belgique
Sexe: Féminin
Age: 57
prenom: Françoise
Posté: 09 Mai 2016, 09:22 

Tout à fait ok avec toi Didier mais comment faire pour qu'ils y arrivent aussi puisque répéter pendant des années ne change quasi rien?
Une piste peut-être testée ce we: "l'électro-choc"... émotionnel...mais pour le conducteur!!!
La différence à été frappante! qqa


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2013
Messages: 5266
Localisation: Sud Ouest
Sexe: Masculin
prenom: didier
Posté: 09 Mai 2016, 10:40 

Je suis dans la même difficulté que toi pour faire comprendre à mes élèves à 2 pattes.
Si je suis trop technique, ils décrochent (comme la plupart des membres de ce forum)
si je prends leur chien pour montrer, ils se vexent (pourquoi il fait avec toi et pas avec moi ?)
L’électrochoc, je pratique souvent car c'est dans ma nature, mais il y en a beaucoup qui n'ont pas survécus ....

La seule méthode qui fonctionne, c'est comme avec les chiens, le conditionnement opérant. C'est à force de faire, de tester, et d'observer le résultat qu'on fait le tri entre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. et à force de pratiquer, les circuits neuronaux se mettent en place, et on le fait ensuite spontanément, sans réfléchir.

Mais pour cela, il faut pratiquer quasiment tout les jours, avec des chiens différents, et s'adapter en permanence.
Il faut être indulgent avec nos élèves à 2 pattes. Pour la plupart, c'est leur 1er ou deuxième chien, ils n'ont pas encore accumulé assez d'expériences pour agir dans le bon timing. Il faut accepter qu'ils fassent des erreurs, et ça c'est le plus difficile!
Et en plus, certains arrivent avec pleins de préjugés qu'il faut combattre, parfois même venant de leur véto! Le dernier en date: "je ne donne pas de récompense alimentaire parceque le véto m'a dit de ne donner que des croquettes, et rien d'autre".

C'est pour moi plus compliqué avec les 2 pattes qu'avec leur chien. J'ai l'impression de mieux parler le langage chien que celui des 2 pattes ....

_________________
Mon blog: http://chiens-actifs.eu/
"Si tu vois un homme qui a faim, donne-lui un poisson : tu le nourriras pour un jour. Mais apprends-lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie." [Proverbe chinois]


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Hors ligne

Inscription: Avr 2012
Messages: 1492
Sexe: Non specifié
Posté: 09 Mai 2016, 12:56 

Je trouve que c'est plutôt un équilibre à trouver entre émotion/feeling et technique. Evidemment, si tu n'es que dans l'émotion et que t'es un vrai boulet qui fait tout à l'envers des principes de base de l'apprentissage, ça ne fonctionnera pas. Il faut forcément maitriser un minimum la technique, les bases de la communication canine si tu veux pas aller dans le mur. Evidemment trop d'émotions, tue l'émotion lol car tu vas basculer dans les abimes de l'hyperattachement, dans l'anthropomorphisme béat de "mon bébé, le pauvre chou", ou à l'inverse dans la connerie disons-le si tu bosses ton chien en étant en colère. Mais je ne crois pas pouvoir travailler d'une manière uniquement technique, totalement mécanique, sans "âme".

Il y a des chiots avec qui je n'ai aucune affinité. J'peux jouer avec, leur apprendre des trucs, mais je sais pas, le coup de foudre n'est pas là. Et puis d'autres avec qui, dès le départ, j'ai le "truc". Ca ne s'explique pas, et je ne cherche pas à l'expliquer. Dans la vie aussi, y'a des gens avec qui j'accroche tout de suite, et des gens avec qui je n'aurais jamais plus d'affinités que ça. Je pourrais travailler avec les deux, mais y'aura un truc spécial en plus avec ceux avec qui le feeling passe parce qu'on se comprendra naturellement. Même sur le forum alors que ce n'est que de l'écrit, y'a des gens avec qui tu accroches plus que d'autres, j'trouve ça normal en fait.

Pour mes chiens, je me vois plus comme un coach qui les pousse à devenir la meilleure version d'eux-même comme disent les images inspirantes de pinterest lol. Je suis là pour les pousser, pour les encourager, pour leur foutre un coup de pied au cul s'ils dépassent les bornes, pour les soutenir, les rassurer, pour leur expliquer clairement les choses, pour leur donner des objectifs, leur montrer un point technique. C'est un tout. Mais pour moi, la technique seule, c'est comme un livre de développement personnel, c'est utile pour comprendre comment ça fonctionne, mais c'est pas pareil que d'avoir un type en chair et en os qui croit en toi, qui parfois n'est pas tendre avec toi mais pour ton bien parce qu'il t'aide à aller au-delà des limites que tu te mets tout seul. Pas pareil que de voir la fierté dans les yeux de ton coach et d'entendre de sa bouche habituellement avare de compliments un "t'as assuré" quand tu réussis.


Après je suis passionnée de théâtre donc ça change peut-être ma relation aux émotions. Au théâtre on dit que le corps et les émotions sont intimement liées. Tu ne peux pas "faire croire" que tu es en colère ou content parce que ton corps va trahir le fait que tu fais semblant. Si tu vis l'émotion, ton corps va parler cette émotion et même parfois faire pour toi des mouvements, des gestes que tu n'auras pas consciemment voulu faire. Avec le truc rigolo ensuite du metteur en scène qui te dit "refais ce que tu viens de faire c'était génial, tu sais le..." et toi qui n'as aucune idée du mouvement donc il parle parce que t'as pas fait exprès de le faire, t'étais juste "dedans". Les chiens sont extrêmement observateurs au niveau de la communication non-verbale, parce qu'entre eux ils communiquent beaucoup comme ça. Ils savent donc pertinemment quand tu fais semblant, tu peux pas leur mentir. Ils savent si tu es contente, si tu es fâchée, si tu es fière ou pas, si tu es stressée ou non. Tu le vois dans les vidéos, des gens qui récompensent leurs chiens, leur font la fête, parce qu'on leur a dit de faire et pas parce qu'ils le ressentent au fond de leurs tripes, avec des chiens du coup totalement blasés, qui s'en foutent, voire cherchent à esquiver les caresses. Même moi je suis capable de voir qu'ils le font parce qu'on leur a dit de faire, parce qu'on leur a appris que pour récompenser fallait faire comme ça, mais qu'ils ne le sentent pas et ne sont pas réellement en train de partager un moment de joie avec leurs chiens. Ils ont l'air "décalés". Si moi humaine qui ne les connait pas peut le voir, un chien, vous croyez vraiment que vous allez pouvoir le leurrer ? Alors oui, tu peux tricher avec de la bouffe, un jouet, mais est-ce vraiment pareil ? Quand j'éclate de joie parce qu'il vient de me faire un truc extraordinaire, il sait que c'est "vrai"et il sait que ce qu'il vient de faire était vraiment spécial.

Je crois d'ailleurs que bizarrement c'est ce qui m'a protégé du côté sur-assistanat ou "gratuit". Il y a beaucoup de degré différents de satisfaction chez moi quand je bosse avec mes chiens. Tu ne me verras jamais m'extasier pour une absence du maitre avec mon chien de 5 ans. A 5 ans, c'est bon, ils savent faire une absence, ils ont pas grimpé l'himalaya non plus faut pas en faire tout un plat. Va y avoir une caresse ou une récompense et un "bon boulot" comme une poignée de main entre partenaires dont chacun connait son taf, mais pas de fierté ou de sur-enthousiasme. Et je ne vais pas me forcer à faire semblant de faire comme si c'était un truc incroyable parce que ça sonnerait faux. Par contre, le jour où il fait incroyable, ma fierté et l'enthousiasme de ma récompense est réel. C'est aussi différent du "ouuuuuuuiiiiii c'est ça t'as pigé !". L'extraordinaire reste l'extraordinaire et garde toute sa valeur d'extraordinaire. Ce n'est pas une fausse grande joie que je sors à tous les entrainements de mon chapeau pour tous les exercices au point que ça ne devienne une routine. Quand je suis fière d'eux, cest quelquechose de spécial et c'est parce qu'ils ont réellement fait quelque chose de spécial. Ca rejoint aussi le principe de chercher à augmenter régulièrement les critères dans le travail, à demander plus. Pour me rendre fière, faut beaucoup plus que le minimum syndical, faut vraiment chercher à progresser, s'engager à fond pour réussir. Je n'ai pas un quotat par entrainement où je me dis hum, faut trois jackpot par séance où je sais pas quoi. C'est ce que fait le chien qui me guide, ce que je ressens et si c'est une séance où je dis juste des "pas mal" sans plus ca sera une séance où je dis "pas mal sans plus", il a qu'à faire mieux la prochaine fois s'il veut plus de moi.

Et si mes chiens sont capables d'inventer les pires pitreries pour me faire rire, pour provoquer réellement une réaction de rire chez moi, pourquoi ne seraient-ils pas capables de chercher à provoquer ma fierté après tout ?

De la même manière, la seule fois où mon chien a préféré des odeurs à moi sur une séance de travail. Ma réaction n'a pas été de sortir un jouet pour le supplier de s'intéresser à moi parce que j'ai lu un jour dans un bouquin qu'il fallait être plus intéressant que tout ou jesaispasquoi. Non, il m'a vexée ! Parce que quand même avec tout le mal que je me donne, c'est vexant d'être zappée pour une vulgaire odeur. Et ma réaction a été une pointe d'orgueil en mode "ah oui, tu préfères une odeur à moi, ok, tu vas voir, tu vas voir ce que tu perds, quelle merveilleuse maitresse tu perds, tu vas regretter mon coco". L'émotion était bien réelle et je crois que ce jour-là il a compris que c'était un mauvais plan de me vexer lol. C'est ptete totalement puérile, mais au moins notre relation est totalement honnête. Et si je sais que je suis pas dans une bonne journée pour l'être, parce que ma journée est parasitée par mes émotions d'humaine fatiguée, en colère après d'autres humains, triste, et que je ne pourrais pas être réellement contente de ce qu'ils me proposent, bah je préfère ne pas travailler. Je peux pas travailler à contrecoeur, faire genre ouais c'est super, si ma tête est ailleurs et n'est pas réellement en train de penser "ouaw c'est super". Je trouve que c'est ça aussi être connecté avec son chien, c'est être dans le vrai, pas dans le bouquin. (même si sans technique on est rien)

Pour le stress, y'a pas plus stressée que moi en concours. J'en suis livide, j'en tremble et j'ai même vu un juge qui a cru que je n'avais jamais fait de concours quand j'ai fait le chien en blanc tellement j'avais l'air stressée (alors que j'étais en 2 lol). Pourtant, et j'ai du bol lol, ça n'a jamais influé sur les performances de mes chiens. Que je sois stressée ou pas, ils sont pareils. Mais en fait c'est pareil, au lieu de me dire "il ne doit y'avoir aucun stress parasite, je ne dois pas stresser, je dois être dénuée de toute émotion", j'assume que je suis humaine, plein de failles et totalement stressée en concours. Je prépare donc mes chiens à savoir travailler même avec moi stressée en le bossant de temps en temps à l'entrainement. J'essaie de faire de mes faiblesses une force, en trouvant comme refuge à mon stress plutôt qu'un "j'ai peur, je suis nulle, je stresse, je vais tout rater en boucle", un ok t'es stressée, concentre-toi sur ce que tu dois faire, concentre-toi sur ton chien car lui il va assurer grave, respire, visualise tes gestes, tes commandements. Si t'as besoin de te refaire le scénar en boucle parce que tu stresses, au lieu de faire celui où tout va mal aller, visualise dans ta tête le parcours parfait que tu vas faire. Je me réfugie dans ma concentration et dans ma bulle avec mon chien. Je suis toujours stressée, j'ai mon coeur qui bat à 100 à l'heure et je voudrais être ailleurs, mais dès que mon chien est à mes pieds, je sais que j'ai un taf à faire c'est être avec lui et faire ma part du marché. Peut-être que c'est pour ça que ça ne déstabilise pas mes chiens, parce que ça me déconnecte pas d'eux au contraire. Peut-être que c'est ça le plus important, j'en sais rien. Ou alors j'ai eu la chance de toujours tomber sur des chiens émotionnellement assez stable pour compenser une maitresse totalement instable émotionnellement qui sait :happy-jumpeveryone:

_________________
http://www.cani-idees.com/ - Quand je suis en manque de bavardages canins sur les forums loool

Derniers articles en date :
28/05/2015 : Attends moi !


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jan 2012
Messages: 1626
Localisation: chez les korrigans
Sexe: Féminin
Age: 50
Posté: 09 Mai 2016, 13:43 

Vous avez jamais essayé le Tagteach pour former les maitres ?

je suis certaine que cela donnerait des résultats extra, pour les cavaliers ça les fait évoluer de façon assez surprenante car ça permet de pointer exactement la bonne contraction/relâchement/geste/intention au bon moment.

en France ça prend pas trop, mais je reste perçoider qu'un niveau de l'entrainement des humains qui guident les animaux/chiens c'est une des meilleures approches, enfin une des plus efficace.

http://www.tagteach.com/

_________________
http://russell-et-compagnie.over-blog.com/


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2013
Messages: 5266
Localisation: Sud Ouest
Sexe: Masculin
prenom: didier
Posté: 09 Mai 2016, 14:50 

Titluciole,
ce que tu décris, c'est juste être à fond dans ce qu'on fait, être concentré. Tu emplois toi même le terme de bulle. C'est valable pour toute activité, même si tu ne travailles pas avec un partenaire vivant. Lorsque tu as écris tout ça, je suis persuadé que tu était à fond dans ce que tu voulais écrire, dans ta bulle.
Ce n'est pas du tout ce que je ressens lorsque les gens parlent de "relationnel".
Pour l'instant, tout ce que vous décrivez, c'est:
- de la concentration
- de la communication non verbale

Et comme le dit Françoise, si tu soit doué naturellement ou que tu l’acquiers par expérience, un chien que tu n'as vu que quelques minutes te préfèrera à son maitre. Je n’appelle pas ça du relationnel, c'est juste le besoin de suivre un leader considéré comme plus fiable..


Quand aux gens qui caressent ou récompensent les chiens n'importe comment, c'est juste un problème de non observation. Il faut effectivement être aveugle pour voir qu'un chien n'aime pas "qu'on lui fasse un shampoing". Ce n'est pas de la technique, c'est juste de l'observation/réflexion/action.

Et que dire des chiens maltraités qui son en adoration devant leur maitre .....

Nantia, je vais regarder ça de plus prêt.

_________________
Mon blog: http://chiens-actifs.eu/
"Si tu vois un homme qui a faim, donne-lui un poisson : tu le nourriras pour un jour. Mais apprends-lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie." [Proverbe chinois]


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Fév 2012
Messages: 671
Localisation: Jura
Sexe: Féminin
Posté: 09 Mai 2016, 15:17 

titluciole a écrit:
Pour le stress, y'a pas plus stressée que moi en concours. J'en suis livide

Si, y'a moi. Je suis verte ! :happy-jumpeveryone: Peur du jugement, manque de confiance en moi, ça remonte à loin. C'est à se demander si j'aurai le courage d'en refaire un jour... Nantia, tu peux développer le tagteach, in french, please rzsd


Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 182 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit